Les conséquences du projet

Environnement

La station d’épuration de Pruillé étant déjà à bout de souffle et saturée, l’arrivée massive de nouveaux habitants aggravera une situation qui se manifeste déjà par des odeurs particulièrement gênantes pour son voisinage, le tout au mépris des lois sur l’eau, et du respect des obligations liées à l’inscription de la commune dans le programme Natura2000. Il est évident ici qu’une requalification de la station de lagunage est un préalable nécessaire à toute nouvelle opération immobilière à Pruillé.

Coûts

La parcelle choisie pour accueillir ce projet va demander une viabilisation coûteuse (voirie, réseaux d’eaux, électricité, téléphone, eaux usées) qui grèvera de manière importante le budget global du projet et nuira directement à sa rentabilité, induisant un manque à gagner supporté par la commune — ce dernier point amenant d’ailleurs à s’interroger sur le sérieux et le coût de l’étude préalable menée.

Voirie et circulation

Les flux de circulation générés par 50 lots, entendre 50 familles, ce qui représente au bas mot 100 véhicules, doivent s’écouler soit via le centre-bourg de Pruillé, soit via la route de la Roussière vers la Membrolle, soit au plein travers du lotissement de la Perrière.

Dans ces trois cas de figures, et au regard des voiries concernées, totalement inadaptées à un tel trafic, les conséquences évidentes seraient :

  • une notable  augmentation des passages de véhicules, ruinant la tranquillité des habitants ;
  • de probables difficultés sur des routes étroites, qui ne pourront pas être élargies (maisons, haies, bocage, normes environnementales) et qui manquent déjà cruellement de voies piétonnes sécurisées, en particulier pour ce qui concerne la principale route d’accès à Pruillé (CV1) ;

Travaux

L’intégralité des déplacements d’engins de chantier, pendant toute la durée des travaux, doit passer par le lotissement de la Perrière, ce qui poserait à l’évidence des problèmes de sécurité. Un passage éventuel des engins de chantier par le bourg ne réglerait rien, les problèmes de sécurité étant dans cette hypothèse dramatisés par la voirie manifestement sous-dimensionnée du bourg.

Population

Ce projet de futur lotissement, en prévoyant une cinquantaine de lots et donc de familles et si l’on compte quatre personnes par famille, va voir arriver très rapidement dans la commune de Pruillé 200 personnes. Rappelons que Pruillé compte environ 600 habitants (source). Si ce projet voit le jour, la population de Pruillé est donc amenée à littéralement exploser sans que rien, dans ses infrastructures, n’y soit préparé.

Partager...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone