---

Ouverture d'une enquête publique portant sur la rétrocession de chemins ruraux

En parallèle de la future enquête publique liée au PLUi ALM qui concernera entre autre le projet de lotissement des Petits Clos, signalons l'ouverture d'une enquête publique portant sur la rétrocession de chemins ruraux (entendre, un projet de vente de chemins ou portions de chemins à des personnes privées) concernant l'ensemble de la commune de Longuenée en Anjou.

Cette enquête doit se déployer du 08 au 22 septembre 2018 (tous les détails concernant le déroulé de l'enquête sont ici).

La vente (et donc la privatisation) de chemins ruraux tend évidemment à participer à la destruction du bocage (avec toutes les conséquences induites sur la faune et la flore), et nuit à la bonne circulation, présente et à venir, des promeneurs, randonneurs ou touristes.

Cette démarche est par ailleurs en totale contradiction avec les approches actuelles de préservation de notre patrimoine déjà très malmené, et complique de fait, par exemple, toute démarche de liaisons douces.

Nous vous invitons dnoc à participer à cette enquête, et à profiter de cette occasion pour apporter aux enquêteurs et à nos élus vos propositions, contre-propositions et remarques sur la gestion de ces chemins.

Comment nous aider ?

Notre pétition contre le projet de lotissement des Petits Clos est toujours ouverte ici. Signez-là, faites-là signer autour de vous. Elle constitue un moyen rapide de faire connaître à nos élus votre opposition au projet de lotissement des Petits Clos.

Faites connaître aussi notre site et le collectif, et n'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements, ou nous rejoindre.

Vous pouvez également diffuser la présente lettre d'informations autour de vous.

Enfin, contactez personnellement vos élus, et signifiez-leur directement votre opposition au projet de lotissement, en leur demandant que le projet de Zac Les Petits Clos soit abandonné, et que les alternatives possibles soient enfin considérées.

Merci à vous pour vos actions et votre soutien actif.

---
---